Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Famille » Scolarité » Aides financières pour la scolarité » Bourse des collèges

Bourse des collèges

Demande de bourse de collège : modifications - 12 juin 2017

La demande de bourse de collège se fera différemment pour la rentrée 2017.

Les nouveaux moyens de la demander seront précisés pendant le mois de juin.

Cette page sera mise à jour lors de la parution du texte les précisant.

Mis à jour le 17 mai 2017
par « direction de l'information légale et administrative »

La bourse des collèges est une aide destinée à favoriser la scolarité des collégiens. Elle est versée sous conditions de ressources. Vous devez déposer votre dossier de demande entre la rentrée scolaire et la fin du mois de septembre.

Qui peut en bénéficier ?

Elle est accordée Personne(s) assumant la charge effective et permanente de l'élève au sens de la législation sur les prestations familiales ou élève majeur autonome financièrement inscrit au collège dont les ressources ne dépassent pas un certain plafond.

Enfant inscrit au collège

L'enfant doit être inscrit :

  • dans un collège public,

  • ou dans un collège privé sous contrat,

  • ou dans un collège privé hors contrat habilité par le recteur d'académie,

  • ou dans une classe de niveau collège du Centre national d'enseignement à distance (Cned) et y suivre un enseignement complet.

Plafond de ressources pour en bénéficier

* Cas 1 : Parents en couple

S'ils assument la charge de l'enfant, les ressources à prendre en compte sont celles du couple.

* Cas 2 : Parent isolé

Le parent isolé assumant la charge de l'enfant (que la résidence soit alternée ou exclusive) ne prendra en compte que ses seules ressources.

La charge de l'enfant est justifiée par l'avis d'imposition.

* Cas 3 : Parent divorcé/séparé en concubinage

S'il assume la charge de l'enfant (que la résidence soit alternée ou exclusive), les ressources à prendre en compte sont les siennes et celles de son concubin. La charge de l'enfant est justifiée par l'avis d'imposition et vous devrez joindre l'avis d'imposition de votre concubin.

Pour l'année scolaire 2017-2018, les ressources prises en compte correspondent au revenu fiscal de référence mentionné sur l'avis d'imposition (ou de non imposition) 2016 portant sur les revenus 2015.

Le montant de la bourse dépend du nombre d'enfants à charge et des ressources de 2015.

Plafond annuel de ressources à ne pas dépasser pour bénéficier d'une bourse des collèges pour l'année scolaire 2017/2018

Nombre d'enfants à charge

Plafond annuel de ressources 2015

1 enfant

14 831 €

2 enfants

18 253 €

3 enfants

21 675 €

4 enfants

25 097 €

Par enfant supplémentaire

3 422 €

A noter

À noter : à titre exceptionnel, les ressources de 2016 pourront être retenues en cas de modification importante de la situation familiale entraînant une diminution des ressources depuis 2015.

Si votre situation familiale connaît des changements sensibles qui entraînent des difficultés pour assumer les dépenses de scolarité, vous pouvez également faire appel au fonds social collégien.

Dépôt de la demande

Le mode de demande de bourse de collège pour la rentrée 2017 n'est pas encore précisé. Il devrait l'être avant la fin du mois de juin 2017.

Notification de la décision et recours

Le collège (ou le centre du Cned) vous adressera selon les cas :

  • une notification d'attribution de bourse, vous indiquant le montant de celle-ci,

  • ou une notification de refus.

Si vous estimez la décision de refus contestable ou si vous n'êtes pas d'accord avec le montant de la bourse, vous pouvez présenter un recours.

Vous disposez de 2 mois pour effectuer ce recours (après la notification de refus) :

  • soit auprès du directeur du collège fréquenté par l'élève (s'il s'agit d'un établissement de l'enseignement public),

  • soit auprès du recteur, par le biais du Directeur académique des services de l'Éducation nationale (Dasen),

  • soit auprès du ministre de l'Éducation nationale,

  • soit en saisissant le tribunal administratif en recours contentieux.

Montants (pour l'année 2017-2018)

Le nombre d'enfants à charge retenu pour le dossier de bourse était celui inscrit sur l'avis d'imposition 2016.

La bourse des collèges varie en fonction des ressources de la famille : le montant trimestriel pour l'année scolaire 2017/2018 sera, selon les situations, de 35 €, 96 € ou 150 €.

Pour bénéficier d'une bourse de collège pour l'année scolaire 2017-2018, vous ne devez pas dépasser les revenus suivants :

Plafonds de ressources 2015 à ne pas dépasser pour bénéficier d'une bourse

Nombre d'enfants à charge

Bourse trimestrielle

Échelon 1 :

35 €

Bourse trimestrielle

Échelon 2 :

96 €

Bourse trimestrielle

Échelon 3 :

150 €

1

14 831 €

8017 €

2829 €

2

18 253 €

9867 €

3481 €

3

21 675 €

11717 €

4134 €

4

25 097 €

13568 €

4787 €

5

28520 €

15418 €

5440 €

6

31943 €

17267 €

6093 €

7

35365 €

19118 €

6745 €

8 ou plus

38787 €

20968 €

7398 €

Vous pouvez également utiliser le simulateur pour déterminer si vous pourrez bénéficier d'une bourse de collège :

Module de calcul : Simulateur de calcul du droit à la bourse de collège

Versement et retenues

Quand et comment est-elle versée ?

La bourse est versée en 3 parts égales, à chaque trimestre, déduction faite des éventuels frais de demi-pension ou de pension.

Peut-il y avoir des retenues ?

Les bourses sont une aide à la scolarité. De ce fait, l'assiduité de l'élève est indispensable et des retenues peuvent être opérées en cas absences injustifiées et répétées.

Ainsi, par exemple, il pourra y avoir une retenue si la durée cumulée des absences dépasse 15 journées.

Dans l'enseignement public, cette décision motivée est prise par le chef d'établissement.

Dans l'enseignement privé, la décision est prise par le directeur académique des services de l'Éducation nationale (sur proposition du chef d'établissement).

Services et formulaires en ligne

Où s'adresser ?


Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne