Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Travail » Recrutement » Recrutement dans la fonction publique » Recrutement d'une personne handicapée dans la fonction publique

Recrutement d'une personne handicapée dans la fonction publique

Mis à jour le 7 juillet 2016
par « direction de l'information légale et administrative »

Des conditions particulières d'accès à la fonction publique sont prévues pour les personnes handicapées. Pour les concours, des aménagements sont possibles dans le déroulement des épreuves. La personne handicapée peut aussi être recrutée comme contractuelle et être titularisée à la fin le son contrat.

Personnes concernées

Les personnes concernées sont les bénéficiaires de l'obligation d'emploi, c'est-à-dire les personnes se trouvant dans l'une des situations suivantes :

  • travailleur reconnu handicapé par la CDAPH,

  • victime d'accident du travail ou de maladie professionnelle ayant entraîné une incapacité permanente d'au moins 10 % et titulaire d'une rente,

  • titulaire d'une pension d'invalidité dont la capacité de travail est réduite des 2/3 au moins,

  • titulaire d'une pension militaire d'invalidité,

  • sapeur-pompier volontaire victime d'un accident ou atteint d'une maladie contractée en service,

  • victime d'un acte de terrorisme,

  • sapeur-pompier volontaire titulaire d'une allocation ou d'une rente d'invalidité attribuée en raison d'un accident ou d'une maladie de service,

  • titulaire de la carte d'invalidité,

  • ou titulaire de l'allocation aux adultes handicapés (AAH).

Un médecin agréé de l'administration doit vérifier la compatibilité du handicap avec le poste visé par le candidat.

Recrutement par concours

Suppression ou recul des limites d'âge

Le candidat handicapé peut se présenter aux concours d'accès à la fonction publique quel que soit son âge. Les limites d'âge fixées pour certains concours ne s'appliquent pas dans ce cas.

Le candidat qui ne relève plus d'une des situations de handicap prévues peut bénéficier d'un recul de la limite d'âge de 5 ans maximum, dans certaines conditions.

Aménagements d'épreuves

Le candidat peut demander un aménagement des épreuves lors de son inscription au concours, en joignant un certificat médical précisant les aménagements souhaités. Le certificat doit être établi par un médecin agréé par le préfet du département. La liste des médecins agréés est disponible auprès de chaque préfecture ou sur son site internet.

L'aménagement est accordé sur décision du jury du concours.

Les aménagements peuvent porter sur la durée et le déroulement de l'épreuve, pour les adapter aux moyens physiques du candidat. Il peut aussi bénéficier d'une aide humaine ou technique (matériel adapté par exemple).

Le candidat doit disposer d'un temps de repos suffisant entre 2 épreuves.

A noter

À noter : l'administration, si elle est prévenue à l'avance de la participation d'un candidat handicapé, doit assurer l'accessibilité des salles d'examen.

Recrutement par voie contractuelle

Principe

Une personne handicapée peut être recrutée par voie contractuelle, sur un poste de catégorie A, B ou C, puis titularisée sans concours à la fin de son contrat. Il n'y a aucune limite d'âge.

Condition de diplôme

La personne handicapée doit avoir les mêmes diplômes ou niveaux d'études que ceux exigés des candidats au concours externe. Si elle n'a pas le diplôme exigé, elle peut par dérogation bénéficier d'une équivalence de diplôme, basée sur la formation continue ou l'expérience professionnelle.

Pour les emplois de catégories A et B, une commission d'équivalences assure cette vérification. Pour les emplois de catégorie C, c'est l'administration qui statue, après avis de cette commission..

Déroulement du contrat

La personne handicapée est recrutée pour une durée égale à la durée de stage prévue par le Ensemble des règles applicables en matière de recrutement, d'avancement, de promotion, de rémunération, etc., à tous les fonctionnaires membres d'un même corps ou cadre d'emplois du corps ou cadre d’emplois de recrutement (6 mois ou 1 an). Il n'y a pas de période d'essai.

Elle bénéficie :

  • d'une rémunération équivalente à celle des fonctionnaires stagiaires issus des concours externes,

  • d'une formation et d'un suivi personnalisé.

Pendant son contrat, elle peut saisir le FIPHFP d'une demande d'aide financière, par l'intermédiaire de son employeur ou directement. Cette aide peut par exemple porter sur :

  • l'aménagement de son poste de travail,

  • ses déplacements,

  • la rémunération des personnes qui lui viennent en aide (interprète en langue des signes, auxiliaire de vie sur le lieu de travail...).

Titularisation

À la fin du contrat, l'aptitude professionnelle de l'agent est évaluée à partir de son dossier et après un entretien. Si l'évaluation est positive, il est titularisé au poste sur lequel il a été recruté.

Si ses capacités professionnelles sont jugées insuffisantes, son contrat peut être renouvelé 1 fois pour une durée égale à la durée initiale. Le renouvellement du contrat peut être proposé en vue d'une titularisation dans un cadre d'emploi d'un niveau inférieur.

Si l'administration juge l'agent inapte à exercer ses fonctions, elle peut décider de ne pas renouveler son contrat. Il peut dans ce cas bénéficier des allocations chômage.

Pour en savoir plus

Où s'adresser ?

Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

- Pour une demande de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé

Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne