Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :

Lunettes et lentilles

Mis à jour le 27 octobre 2016
par « direction de l'information légale et administrative »

La prise en charge des lunettes de vue ou des lentilles de contact varie en fonction de l'âge et du degré de correction. Si vous cassez, ou perdez, vos lunettes ou si votre vue change, vous pouvez renouveler vos lunettes, ou lentilles, auprès d'un opticien (dans le respect de la durée de validité de l'ordonnance). Les verres teintés sont exceptionnellement pris en charge.

¤ SITUATION 1 : LUNETTES

Remboursement

Les lunettes de vue (monture et verres) sont prises en charge par l'Assurance maladie sur prescription médicale. Elles sont remboursées à 60 % sur la base de tarifs officiels, variables selon l'âge du patient : plus ou moins de 18 ans.

* Cas 1 : Plus de 18 ans

La monture de lunettes est remboursée à 60 % sur la base d'un tarif fixé à 2,84 €.

Les verres de lunettes sont remboursés à 60 % sur la base de tarifs variables selon le degré de correction.

* Cas 1 : Moins de 18 ans

La monture de lunettes est remboursée à 60 % sur la base d'un tarif fixé à 30,49 €.

Les verres de lunettes sont remboursés à 60 % sur la base de tarifs variables selon le degré de correction.

A noter

À noter : vous pouvez être remboursé d'une à plusieurs paire(s) de lunettes par an, si votre affection évolue. Votre mutuelle santé ou votre assurance complémentaire santé peut prendre en charge tout ou partie des frais qui ne sont pas remboursés par l'Assurance maladie, si le contrat que vous avez souscrit le prévoit. Renseignez-vous auprès d'elle.

Renouvellement

Vos lunettes sont cassées

* Cas 1 : Personnes de 16 ans et plus

Pour les remplacer, il n'est pas nécessaire de retourner chez le médecin. Avec votre dernière ordonnance datant de moins de 3 ans, l'opticien peut délivrer des lunettes équipées de verres correcteurs identiques à ceux cassés.

Le remboursement de vos lunettes par votre caisse d'Assurance maladie se fera dans les conditions habituelles.

* Cas 1 : Personnes de moins de 16 ans

Retournez voir votre médecin afin qu'il vous prescrive de nouvelles lunettes. Même si les précédentes vous avait été remboursées moins d'un an plus tôt, les nouvelles seront prises en charge. L'opticien qui vous les délivrera devra faire figurer sur l'ordonnance une mention indiquant que les précédentes ont été cassées.

A noter

À noter : en cas de perte ou de bris des verres correcteurs, lorsque l'urgence est constatée et en l'absence de solution médicale adaptée, les opticiens peuvent exceptionnellement délivrer sans ordonnance de nouvelles lunettes.

Vos lunettes ne sont plus à votre vue

* Cas 1 : Personnes de plus de 42 ans

Si votre dernière ordonnance date de moins de 3 ans, vous pouvez vous rendre chez l'opticien. Il pourra renouveler vos lunettes en les adaptant à votre vue sans nouvelle ordonnance du médecin. Il réalisera au préalable un contrôle de votre vue.

Le remboursement de vos lunettes par votre caisse d'Assurance maladie se fera dans les conditions habituelles.

Si votre ordonnance date de plus de 3 ans, consultez un médecin.

* Cas 1 : Personnes de 16 à 42 ans

Si votre dernière ordonnance date de moins de 5 ans, vous pouvez vous rendre chez l'opticien. Il pourra renouveler vos lunettes en les adaptant à votre vue sans nouvelle ordonnance du médecin. Il réalisera au préalable un contrôle de votre vue.

Le remboursement de vos lunettes par votre caisse d'Assurance maladie se fera dans les conditions habituelles.

Si votre ordonnance date de plus de 5 ans, consultez un médecin.

* Cas 1 : Personnes de moins de 16 ans

Si votre dernière ordonnance date de moins d'un an, vous pouvez vous rendre chez l'opticien. Il pourra renouveler vos lunettes en les adaptant à votre vue sans nouvelle ordonnance du médecin. Il réalisera au préalable un contrôle de votre vue.

Le remboursement de vos lunettes par votre caisse d'Assurance maladie se fera dans les conditions habituelles.

Si votre ordonnance date de plus d'un an, consultez un médecin.

Attention

Attention : l'ophtalmologiste peut s'opposer au renouvellement de vos lunettes par un opticien, en le mentionnant sur l'ordonnance, si vous êtes dans certaines situations médicales.

Prise en charge des verres teintés

Vous avez besoin de lunettes adaptées à votre vue et protégeant vos yeux de la lumière.

L'Assurance maladie ne prend en charge les verres teintés que dans les indications suivantes :

  • affections oculaires (conjonctivite intense, kératite, iritis, cataracte centrale ou congénitale, rétinopathie) ;

  • myopies fortes, lorsqu'elles s'accompagnent de photophobie ;

  • à titre exceptionnel, certaines photophobies, lorsqu'elles n'entrent pas dans le cadre des affections désignées ci-dessus.

¤ SITUATION 2 : LENTILLES DE CONTACT

Conditions de prise en charge

L'Assurance Maladie prend en charge les lentilles de contact, sur prescription médicale, pour les indications suivantes :

  • astigmatisme irrégulier ;

  • myopie égale ou supérieure à 8 dioptries ;

  • strabisme accomodatif ;

  • aphakie ;

  • anisométropie à 3 dioptries ;

  • kératocône.

Taux de remboursement

Les lentilles de contact sont remboursées à 60 % sur la base d'un forfait annuel, de date à date, par œil appareillé, fixé à 39,48 €, quel que soit le type de lentilles (réutilisables ou non, journalières ou hebdomadaires, etc.).

Renouvellement

* Cas 1 : Personnes de plus de 16 ans

Si votre dernière ordonnance date de moins de 3 ans, vous pouvez vous rendre chez l'opticien. Il pourra renouveler vos lentilles en les adaptant à votre vue sans nouvelle ordonnance du médecin (sauf opposition de l'ophtalmologiste mentionnée sur la prescription). Il réalisera au préalable un contrôle de votre vue.

Le remboursement de vos lentilles par votre caisse d'Assurance maladie se fera dans les conditions habituelles.

Si votre ordonnance date de plus de 3 ans, consultez un médecin.

* Cas 1 : Personnes de moins de 16 ans

Si votre dernière ordonnance date de moins d'un an, vous pouvez vous rendre chez l'opticien. Il pourra renouveler vos lentilles en les adaptant à votre vue sans nouvelle ordonnance du médecin (sauf opposition de l'ophtalmologiste mentionnée sur la prescription). Il réalisera au préalable un contrôle de votre vue.

Le remboursement de vos lentilles par votre caisse d'Assurance maladie se fera dans les conditions habituelles.

Si votre ordonnance date de plus d'un an, consultez un médecin.

Attention

Attention : l'ophtalmologiste peut s'opposer au renouvellement de vos lentilles par un opticien, en le mentionnant sur l'ordonnance, si vous êtes dans certaines situations médicales.

Pour en savoir plus


Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne