Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Famille » Enfant » Accueil de loisirs (centre de loisirs, colonies...) avec ou sans hébergement » Séjour linguistique : quelles sont les règles  ?

Séjour linguistique : quelles sont les règles  ?

Mis à jour le 24 avril 2017
par « direction de l'information légale et administrative »

Un séjour linguistique permet de progresser dans une langue tout en passant un moment dans un pays étranger. Le choix d'un séjour linguistique s'effectue en fonction de ses objectifs : cours intensifs ou non, hébergement en famille ou en établissement.

Bénéficiaire

Il s'adresse principalement aux jeunes, mais il peut aussi concerner les adultes.

Types de séjours

En famille

Trois formules peuvent être proposées :

  • immersion dans une famille. La personne est accueillie dans une famille dont il va partager la vie quotidienne. Aucune activité de groupe n'est prévue, ni cours, ni loisirs. Cette formule exige donc de l'autonomie, des qualités d'adaptation et un bon niveau de connaissance de la langue.

  • immersion dans une famille avec cours individuels. Cette formule est identique à la précédente, mais elle inclut des devoirs à effectuer contrôlés à domicile par un enseignant.

  • immersion dans une famille avec cours collectifs. L'hébergement se fait dans une famille qui réside à proximité de l'école où sont dispensés les cours. Les cours collectifs occupent la matinée, l'après-midi étant réservée à des activités de loisirs, sportives ou culturelles. Les soirées et le week-end se passent avec la famille d'accueil.

En établissement

Selon l'âge, l’hébergement se fait :

  • en établissement scolaire,

  • en foyer ou résidence universitaire,

  • ou en centre d'accueil.

Cette formule peut être conseillée

  • à un jeune dont ce serait le 1er séjour à l'étranger

  • ou pour un étudiant désirant un enseignement intensif.

Échange entre 2 familles

Il consiste pour la famille du jeune français à recevoir un étranger du même âge. En retour, le jeune français est accueilli par la famille étrangère pour une durée égale et dans les mêmes conditions.

Démarche

Les séjours sont proposés par des associations, mais les agences de voyages peuvent aussi en proposer.

Il convient de se renseigner auprès de l'une ou de l'autre pour s'inscrire.

Deux sortes d'assurances sont proposées au moment de l'inscription :

  • l'assurance responsabilité civile rapatriement,

  • et l'assurance annulation.

La 1re est obligatoire et la 2nd est facultative.

Attention

Attention : avant toute inscription, il est nécessaire d'en parler au chef d'établissement scolaire afin de s'assurer qu'au retour, le jeune peut reprendre sa scolarité.

Durée

Les séjours courts durent généralement 2 semaines, et les séjours longs de 8 semaines à 1 an.

Les lycéens peuvent partir 1 ou 2 trimestres, voire l'année scolaire complète dans un établissement scolaire à l'étranger.

Coût

Variable

Garanties des organisateurs de séjours

Ces personnes sont soumises à une réglementation précise. Ils doivent être titulaires

  • d'une licence s'ils sont une agence de voyages

  • ou d'un agrément s'ils ont un statut d'association.

La licence et l'agrément sont délivrés par les préfectures du département aux organismes qui justifient :

  • d'une aptitude professionnelle (personnel qualifié),

  • d'une garantie financière,

  • d'une assurance professionnelle,

  • et d'une responsabilité civile.

Les parents peuvent s'informer auprès de la préfecture du département où est situé le siège social de l'organisme pour savoir si celui-ci est bien en règle avec la législation.

Références

Où s'adresser ?

Information jeunesse

- Pour s'informer et obtenir les coordonnées d'un organisme proposant des séjours linguistiques

Préfecture

- Pour savoir si l'organisme est en règle avec la législation

Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne