Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Famille » Enfant » Accueil de loisirs (centre de loisirs, colonies...) avec ou sans hébergement » Comment participer à un chantier de jeunes bénévoles ?

Comment participer à un chantier de jeunes bénévoles ?

Mis à jour le 18 avril 2017
par « direction de l'information légale et administrative »

Un chantier de jeunes bénévoles propose des missions de bénévolat en France et à l'étranger. Ce dispositif vise à rassembler des jeunes venant de tous horizons autour d'un projet utile à la collectivité.

De quoi s'agit-il ?

Le chantier de jeunes bénévoles propose des activités dans plusieurs domaines :

  • la construction ou restauration de patrimoine culturel,

  • la protection de l'environnement (plantations, ramassage de déchets, balisage de sentiers...),

  • l'animation,

  • le soutien à l'organisation d'un festival...

Attention

Attention : un chantier de jeunes bénévoles ne doit pas être confondu avec une mission humanitaire, un centre de vacances, un séjour linguistique ou un job d'été.

Bénéficiaire

Selon les chantiers, l'âge minimal des participants est de :

  • 14 ans à 18 ans, en France,

  • et 18 ans à l'étranger (mais quelques chantiers acceptent les jeunes à partir de 16 ans).

Aucune formation, ni qualification n'est demandée pour pouvoir y participer.

Démarche

Pour pouvoir s’inscrire dans un chantier de jeunes bénévoles, il faut prendre contact avec une association agréée (de préférence) par différents ministères. Pour obtenir les coordonnées de ces associations, il convient de se renseigner auprès :

Formulaire : Rechercher un chantier

Direction départementale en charge de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP)

Direction départementale en charge de la cohésion sociale (DDCS), ex-DDASS

Durée du chantier

La plupart des chantiers se déroulent l'été et durent entre 2 et 3 semaines.

Certains peuvent prolonger leurs activités pendant l'année et les week-ends.

La durée hebdomadaire du travail est de 20 à 30 heures pour les adolescents et de 30 à 35 heures pour les adultes.

Coût

Pour participer à un chantier, le jeune doit verser une participation financière.

Le jeune sera logé et nourri mais l'assurance, les vols et la cotisation à l'association sont à sa charge.

Le tarif adhésion peut être plus important lorsque des activités sportives ou culturelles exigent un encadrement particulier.

Le transport est à la charge du jeune.

En cas de difficulté financière du jeune, l'association organisatrice du chantier peut essayer de débloquer une aide de la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRJSCS).

A savoir

À savoir : certains chantiers acceptent les aides financières des caisses d'allocations familiales (Caf).

Garanties des organisateurs de séjours

Les organisateurs de chantier de jeunes bénévoles sont soumis à une réglementation précise. Ils doivent être titulaires d'un agrément.

L'agrément est délivré par la préfecture du département dès lors que l’association peut justifier :

  • d'une aptitude professionnelle (présence de personnel qualifié),

  • d'une garantie financière,

  • d'une assurance professionnelle,

  • et d'une responsabilité civile.

Les parents peuvent s'informer auprès de la préfecture du département où est situé le siège social de l'organisme pour savoir si celui-ci est bien en règle avec la législation.

Pour en savoir plus

Références

Où s'adresser ?

Information jeunesse

- Pour obtenir un complément d'information

Préfecture

- Pour savoir si l'organisme est en règle avec la législation

Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne