Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Social - Santé » Aides sociales » Prime d'activité » Prime d'activité : conditions d'attribution et montant

Prime d'activité : conditions d'attribution et montant

Mis à jour le 26 avril 2017
par « direction de l'information légale et administrative »

La prime d'activité remplace le RSA activité et la prime pour l'emploi. Les travailleurs de 18 ans ou plus, les étudiants salariés et apprentis, et les non-salariés peuvent en bénéficier sous certaines conditions. La demande de prime d'activité se fait par le biais d'un téléservice ou auprès de la Caf ou de la CMSA.

Conditions à remplir

Les conditions à remplir varient selon votre situation.

* Cas 1 : Vous êtes français

** Cas 1.1 : Travailleur majeur

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez :

** Cas 1.2 : Étudiant ou élève

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez vivre en France de manière stable et effective et :

  • soit avoir une activité (salariée ou non) et percevoir un revenu professionnel mensuel supérieur à 907,19 €

    (les gratifications de stage ne sont pas considérées comme des revenus d'activité)

  • soit assumer la charge d'un enfant

** Cas 1.3 : En congé parental, sabbatique, sans solde ou en disponibilité

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez :

** Cas 1.4 : Travailleur non salarié

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez résider en France de manière stable et effective.

* Cas 2 : Vous êtes étranger

** Cas 2.1 : Travailleur majeur

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • avoir une activité professionnelle (salariée ou non) et percevoir des revenus modestes ;

  • résider en France de manière stable et effective ;

  • remplir les conditions de séjour en France.

Conditions de séjour à remplir

Bénéficiaires

Conditions à remplir

Européen

(Espace économique européen (EEE) ou Suisse)

Avoir droit de séjour en France et y vivre depuis au moins 3 mois au moment de la demande

Étranger d'un autre pays

  • Avoir depuis au moins 5 ans un titre de séjour permettant de travailler en France,

  • ou être parent isolé avec un enfant à charge de moins de 3 ans et un titre de séjour,

  • ou être titulaire de la carte de résident,

  • ou avoir le statut de réfugié,

  • ou être reconnu apatride,

  • ou être bénéficiaire de la protection subsidiaire.

** Cas 2.2 : Élève, étudiant, stagiaire, apprenti

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • avoir une activité (salariée ou non) et percevoir un revenu professionnel mensuel supérieur à 907,19 € ou assumer la charge d'un ou de plusieurs enfants ;

  • résider en France de manière stable et effective ;

  • remplir les conditions de séjour en France.

Conditions de séjour à remplir

Bénéficiaires

Conditions à remplir

Européen

(Espace économique européen (EEE) ou Suisse)

Étranger d'un autre pays

  • Avoir depuis au moins 5 ans un titre de séjour permettant de travailler en France,

  • ou être parent isolé avec un enfant à charge de moins de 3 ans et un titre de séjour,

  • ou être titulaire de la carte de résident,

  • ou avoir le statut de réfugié,

  • ou être reconnu apatride,

  • ou être bénéficiaire de la protection subsidiaire.

** Cas 2.3 : En congé parental, sabbatique, sans solde ou en disponibilité

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez :

Conditions de séjour à remplir

Bénéficiaires

Conditions à remplir

Européen

(Espace économique européen (EEE) ou Suisse)

Étranger d'un autre pays

  • Avoir depuis au moins 5 ans un titre de séjour permettant de travailler en France,

  • ou être parent isolé avec un enfant à charge de moins de 3 ans et un titre de séjour,

  • ou être titulaire de la carte de résident,

  • ou avoir le statut de réfugié,

  • ou être reconnu apatride,

  • ou être bénéficiaire de la protection subsidiaire.

** Cas 2.4 : Travailleur non salarié, agricole et non agricole

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez respecter les conditions suivantes :

  • résider en France de manière stable et effective, ;

  • si vous êtes non salarié agricole, vos derniers bénéfices agricoles annuels connus ne doivent pas dépasser environ 16 592,00 (pour une personne seule) ;

  • si vous êtes non salarié non agricole, le dernier chiffre d'affaires annuel connu ne doit pas dépasser un plafond variant de 32 900 € hors taxes (HT) à 82 200 € HT en fonction de l'activité ;

  • remplir les conditions de séjour en France,

Conditions de séjour à remplir

Bénéficiaires

Conditions à remplir

Européen

(Espace économique européen (EEE) ou Suisse)

Étranger d'un autre pays

  • Avoir depuis au moins 5 ans un titre de séjour permettant de travailler en France,

  • ou être parent isolé avec un enfant à charge de moins de 3 ans et un titre de séjour,

  • ou être titulaire de la carte de résident,

  • ou avoir le statut de réfugié,

  • ou être reconnu apatride,

  • ou être bénéficiaire de la protection subsidiaire.

** Cas 2.5 : Travailleur détaché

Si vous êtes détaché temporairement en France, vous ne pouvez pas bénéficier de la prime d'activité.

Calcul du montant de la prime d'activité

Montant

* Cas 1 : Cas général (Caf)

Vous pouvez effectuer une estimation de vos droits à l'aide d'un simulateur de calcul :

Module de calcul : Simulateur en ligne Caf : pour savoir si vous avez droit à la prime d'activité et estimer son montant

* Cas 2 : Régime agricole (MSA)

Téléservice : Simulateur et demande de prime d'activité - MSA

Principe

Le montant de la prime d'activité est calculé en prenant en compte :

  1. un montant forfaitaire qui varie selon la composition du foyer et le nombre d'enfants à charge auquel il faut ajouter 62 % du montant des revenus professionnels du foyer. Cette somme pourra être bonifiée compte tenu des revenus professionnels de chaque travailleur ;

  2. les ressources prises en compte du foyer.

La formule de calcul est la suivante : montant forfaitaire (= montant variable + 62 % des revenus professionnels + bonifications individuelles) – les ressources prises en compte du foyer.

Majorations

Le montant de base de la prime d'activité pour une personne seule équivaut à 526,25.

Ce montant est majoré en fonction de la composition du foyer et/ou en cas de situation d'isolement.

Majoration en fonction de la composition du foyer

Le taux de cette majoration est de :

  • 50 % pour la 1ère personne supplémentaire ;

  • 30 % par personne supplémentaire ;

  • 40 % par personne supplémentaire au delà de la 3ème personne si le foyer comporte plus de 2 enfants ou personnes de moins de 25 ans à charge, à l'exception de la personne avec qui vous Mariage, Pacs ou concubinage (union libre).

Majoration pour isolement

Si vous êtes parent isolé, c'est-à-dire célibataire, divorcé(e), séparé(e) ou veuf(ve) avec des enfants à charge ou enceinte, le montant forfaitaire garanti est majoré.

Ce montant forfaitaire majoré est accordé à partir du mois au cours duquel survient l'un des événements suivants :

  • déclaration de grossesse ;

  • naissance d'un enfant ;

  • prise en charge d'un enfant ;

  • séparation, veuvage.

Le montant forfaitaire majoré peut être accordé pendant 12 mois, continus ou discontinus, au cours d'une période de 18 mois suivant l'événement. Ce montant varie en fonction du nombre d'enfants à charge.

Si votre plus jeune enfant à charge a moins de 3 ans, le montant forfaitaire majoré vous est accordé jusqu'à ses 3 ans.

Le montant forfaitaire majoré est égal à 128,412 % du montant forfaitaire de base. S'y ajoute 42,804 % du montant forfaitaire de base pour chaque enfant.

Augmentations individuelles pour activité professionnelle

Le montant forfaitaire est augmenté pour chaque travailleur présent dans le foyer. L'augmentation tient compte de ses revenus professionnels.

Elle est attribuée autant de fois qu'il y a de personnes en activité dans le foyer et dont les revenus dépassent un certain seuil.

Ressources prises en compte

Le montant de la prime d'activité est égale à la différence entre le montant forfaitaire et l'ensemble de vos ressources.

Si, en plus de vos ressources professionnelles, vous disposez d'autres ressources (ARE, allocations familiales, etc), elles seront également déduites de vos droits à la prime d'activité.

Le calcul du montant de la prime d'activité tient compte également :

  • des aides au logement que vous percevez : allocation de logement familial (ALF), allocation de logement sociale (ALS) ou aide personnalisée au logement (APL) ;

  • ou de l'avantage en nature dont vous bénéficiez si vous occupez un logement gratuitement ou si vous en êtes propriétaire.

Ces aides et avantages en nature sont évalués mensuellement et forfaitairement selon le nombre de personnes composant votre foyer :

Forfait logement en fonction du nombre de personnes au foyer

Nombre de personnes au foyer

Forfait logement

1

63,15

2

126,30

3 ou plus

156,30

Exemple : pour une personne seule sans enfant avec un salaire de 1300 € net et une aide au logement, le montant de la prime d'activité est égale à 34,90 € soit (526,25 + 806 € (62 % des revenus) + 67,06 € (bonification) - (1300 € +64,41 € ).

Démarches

La demande de prime d'activité se fait par le biais d'un téléservice ou par le dépôt d'un formulaire auprès de la Caf ou de la CMSA.

* Cas 1 : Si vous dépendez de la Caf

Vous devez effectuer une simulation suivie d'une demande en ligne.

Téléservice : Demande de prime d'activité - Caf

* Cas 2 : Si vous dépendez de la CMSA

Vous devez effectuer une demande sur le site internet de la MSA.

Téléservice : Simulateur et demande de prime d'activité - MSA

Attribution

Après examen de votre dossier par les services du département, vous recevez une notification d'attribution pour une période de 3 mois. La période de référence est le trimestre précédant le trimestre où vous percevez la prime d'activité.

Le montant qui vous est versé est fixe pendant 3 mois, il ne tient pas compte des changements de ressources de votre foyer.

Si vous recevez une décision de refus d'attribution, vous pouvez présenter un recours.

Services et formulaires en ligne


Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne