Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Social - Santé » Santé » Prévention - Vaccinations » Examens et soins bucco-dentaires gratuits pour les jeunes (M'T Dents)

Examens et soins bucco-dentaires gratuits pour les jeunes (M'T Dents)

Extension du dispositif M'T dents - 19 janvier 2017

L'article 75 (II) de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2017 prévoit la prise en charge à 100 % d'un examen et des soins nécessaires dans l'année suivant le 9e, 15e, 18e, 21e et 24e anniversaire de l'assuré.

Un arrêté précise les modalités de l'examen bucco-dentaire de prévention pour les jeunes dans l'année qui suit leur 21e et leur 24e anniversaire. Il sera applicable en 2018.

Dans l'attente, cette fiche reste d'actualité.

Mis à jour le 26 août 2016
par « direction de l'information légale et administrative »

Les examens de prévention bucco-dentaire pour enfants et adolescents sont des rendez-vous gratuits, totalement pris en charge par l'assurance maladie. Ces examen appelés M'T Dents visent à favoriser un suivi régulier chez les jeunes, pour améliorer leur hygiène bucco-dentaire et leurs habitudes alimentaires.

Qui peut en bénéficier ?

Tous les enfants et adolescents peuvent effectuer un examen de prévention bucco-dentaire gratuit à l'âge de 6, 9, 12, 15 et 18 ans.

Pour les enfants de 6 ans et 12 ans, il est obligatoire.

A savoir

À savoir : les caisses de certains régimes d'assurance maladie peuvent proposer des examens identiques à d'autres publics (femmes enceintes, seniors...)

Comment faire ?

Un mois avant la date anniversaire de l'enfant, les parents reçoivent un courrier de l'assurance maladie accompagné d'une feuille de soins, qui les informe des modalités pratiques de l'examen.

Pour en bénéficier, l'enfant ou l'adolescent doit consulter un dentiste ou un médecin stomatologue dans les 6 mois qui suivent sa date d'anniversaire.

L'examen peut avoir lieu dans un cabinet dentaire ou dans le service ontologie d'un établissement de santé.

Le praticien signale, sur le carnet de santé de l'enfant, la réalisation de l'examen et indique, si besoin, les soins recommandés.

En quoi consiste l'examen ?

Il comporte :

  • une recherche des antécédents bucco-dentaires de l'enfant ou de l'adolescent,

  • un examen bucco-dentaire,

  • une information sur la santé bucco-dentaire et des conseils personnalisés pour l'enfant et ses parents sur le brossage dentaire, l'hygiène alimentaire et le rôle du fluor.

L'examen bucco-dentaire peut être complété par des radiographies et un programme de soins.

S'il y a un acte de soin à réaliser, il peut être réalisé en même temps que l'examen. Dans ce cas, le dentiste ne peut pas facturer une consultation pour l'acte en question.

Quel est le coût ?

L'examen bucco-dentaire, les soins conservateurs (traitement des caries, détartrage), les actes chirurgicaux et radiographiques sont pris en charge à 100%.

Les tarifs de ces soins ne peuvent pas faire l'objet de dépassements d'honoraires.

De plus, les parents bénéficient d'une avance de frais pour l'examen, ainsi que pour les soins qui suivent les examens de 6 et 12 ans (vous n'avez pas à payer d'abord pour être ensuite remboursé).

Pour être pris en charge à 100%, les soins programmés doivent impérativement être commencés dans les 3 mois qui suivent et s'achever dans les 9 mois qui suivent l'examen. Passé ce délai, ils sont remboursés au tarif habituel.

Les autres soins prévus après l'examen, comme les appareils d'orthodontie ou les prothèses, sont pris en charge au taux habituel.

A noter

À noter : les soins qui suivent les examens de 9, 15 et 18 ans sont réglés par l'assuré, mais sont remboursés intégralement par l'assurance maladie.

Pour en savoir plus

Références

Où s'adresser ?

Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM)

- Pour obtenir des informations

Mutualité sociale agricole (MSA)

- Pour obtenir des informations

Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne