Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Argent » Banque » Moyens de paiement » Délivrance, renouvellement et retrait d'une carte bancaire

Délivrance, renouvellement et retrait d'une carte bancaire

Mis à jour le 27 août 2015
par « direction de l'information légale et administrative »

Les banques peuvent délivrer des cartes bancaires à leurs clients. Elle permet de faire des achats et de retirer des espèces. Mais la carte reste la propriété exclusive de la banque. Celle-ci peut donc en exiger la restitution immédiate ou en annuler la validité sur sa seule initiative.

Conditions de délivrance

Les conditions pour la délivrance de la carte bancaire dépendent de votre situation.

Si la banque a déjà accepté de vous ouvrir un compte

La banque peut vous proposer une ou plusieurs des cartes suivantes :

  • carte bancaire à débit immédiat, qui fonctionne sans vérification préalable systématique de l'approvisionnement du compte bancaire associé mais dont chaque opération se traduit aussi par un débit. C'est la carte la plus courante,

  • carte bancaire prépayée (ou rechargeable), qui ne peut être utilisée qu'à hauteur des sommes inscrites à son crédit (par dépôt d'espèces, virement ou prélèvement). Elle ne dépend pas d'un compte bancaire classique,

  • carte bancaire à autorisation systématique, avec vérification systématique de l'approvisionnement du compte associé,

  • carte bancaire à débit différé, qui fonctionne sans vérification préalable systématique de l'approvisionnement du compte bancaire associé et dont les opérations sont débitées en bloc, au terme d'une période donnée (généralement à chaque fin de mois),

  • carte de crédit, dont les opérations sont imputées sur un crédit renouvelable.

A savoir

À savoir : chaque type de carte existe en version utilisable uniquement en France ou dans une version utilisable dans le monde entier.

Si la banque a refusé de vous ouvrir un compte

Si vous avez subi un premier refus d'ouverture de compte et bénéficiez de la procédure de droit au compte, la banque désignée doit vous délivrer une carte.

Cette carte est en principe une carte à autorisation systématique utilisable partout en France.

Pour toute opération, une telle carte ne fonctionne qu'après vérification que le compte bancaire associé est suffisamment approvisionné.

Chaque opération se traduit par un débit instantané des sommes correspondantes.

Réception

Après acceptation de la banque, la carte vous est remise :

  • en mains propres au guichet de l'établissement,

  • ou par courrier simple à votre domicile,

  • ou par courrier recommandé avec demande d'avis de réception.

Le titulaire de la carte bancaire doit en retour signer (ou remettre par courrier) un reçu.

A noter

À noter : souvent, la carte bancaire permet d'effectuer des paiements seulement après avoir été validée par un premier retrait d'espèces.

Coût

Hors procédure de droit au compte

La carte est payante.

Le tarif varie suivant son type et suivant la banque. Il est mentionné dans la convention de compte.

Dans le cadre de la procédure de droit au compte

La carte est gratuite.

Renouvellement

Si la date de validité est ou va être dépassée

La carte bancaire a une durée de validité limitée, généralement comprise entre 2 et 3 ans.

Lorsque la validité d'une carte arrive à échéance, sauf opposition de la part de son titulaire, elle est automatiquement remplacée : le contrat est tacitement reconduit.

Vous pouvez également demander par avance le renouvellement de votre carte.

Après la perte ou le vol de la carte

Après la perte ou le vol d'une carte bancaire, celle-ci est également remplacée par la banque. Vous devez en faire la demande.

La commande d'une nouvelle carte peut être payante.

Retrait ou invalidation

Suite à un usage abusif

Si la banque estime que vous faites un usage abusif de la carte, elle peut :

  • vous demander par courrier ou par téléphone sa restitution,

  • vous la confisquer, sans prévenir, lors d'une tentative de retrait d'espèces au distributeur automatique de billets (la carte bancaire est retenue par l'automate),

  • ou la bloquer à distance (en annulant sa validité).

C'est notamment le cas en cas de dépenses trop élevées par rapport à vos revenus.

Vous ferez alors l'objet d'une inscription au fichier central des chèques (FCC). Ce fichier est consultable par toutes les banques.

Cette inscription ne vous rend pas interdit bancaire, c'est-à-dire interdit de chéquier. De même, vous ne serez pas interdit définitivement de carte bancaire.

En cas de vol ou de piratage

La banque peut aussi confisquer ou invalider à distance la carte bancaire en cas de vol ou de piratage à l'insu du client (par exemple, en cas de fortes dépenses inhabituelles et/ou depuis l'étranger).

A noter

À noter : dans ce 2è cas, le titulaire de la carte bancaire n'est pas inscrit au FCC.

Pour en savoir plus

  • La carte bancaire - Information pratique - Institut national de la consommation (INC)

Références

Où s'adresser ?

Banque de France

- Pour s'informer

Informe les particuliers sur la réglementation bancaire, le crédit, le surendettement, les incidents de paiement et le droit au compte.

Par téléphone

0 811 901 801

Du lundi au vendredi de 8h à 18h

Numéro violet ou majoré : coût d'un appel vers un numéro fixe + service payant, depuis un téléphone fixe ou mobile

Pour connaître le tarif, écoutez le message en début d'appel

Par courrier

31 rue Croix des Petits-Champs

75049 PARIS Cedex 01


Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne