Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Famille » Scolarité » Collège et lycée » Inscription au lycée

Inscription au lycée

Mis à jour le 19 juillet 2016
par « direction de l'information légale et administrative »

À l'issue du collège et de l'avis favorable de passage du conseil de classe de 3e, l'élève peut poursuivre sa scolarité en intégrant un lycée d'enseignement général et technologique ou un lycée professionnel. L'élève doit en principe intégrer le lycée de son secteur. Cependant, les parents qui le souhaitent peuvent l'inscrire dans un établissement privé ou demander une dérogation pour qu'il intègre un lycée différent de celui de son secteur.

Choix du type de formation

Selon les vœux de la famille et conformément à la décision d’orientation prise par le conseil de classe de 3e, l'élève peut poursuivre sa scolarité :

  • dans un lycée d'enseignement général et technologique, en seconde générale ou technologique,

  • ou dans un lycée professionnel :

    • en seconde professionnelle de bac professionnel en 3 ans,

    • ou en première année de certificat d'aptitude professionnelle (CAP).

La décision d'affectation en lycée général et technologique ou en lycée professionnel est prononcée par le directeur académique des services départementaux de l'éducation nationale (Dasen), selon les vœux de l'élève et de sa famille et des possibilités d'accueil des lycées du secteur.

Choix de l'établissement

* Cas 1 : Lycée de secteur (public)

Dans l'enseignement public, l'élève est Décision du directeur académique des services de l'éducation nationale (Dasen) qui permet à la famille d'inscrire son enfant dans un collège ou un lycée public en principe, dans le lycée de son secteur. Il s'agit généralement du plus proche de son domicile.

Si votre domicile doit être différent à la rentrée scolaire (par exemple si vous déménagez pendant les vacances d'été), vous devrez demander une inscription dans le lycée de secteur du futur domicile.

Toutefois, vous pouvez aussi demander une dérogation au Dasen si vous voulez inscrire votre enfant dans un établissement différent de celui de votre secteur géographique.

Attention

Attention : si votre enfant était auparavant inscrit dans un collège privé hors contrat, vous devez contacter le Dasen et votre enfant devra passer un examen d'entrée.

La domiciliation des parents à l'étranger ne peut être une cause de refus d'inscription d'un enfant soumis à obligation scolaire.

Chaque enfant est inscrit :

  • soit dans la commune où ses parents ont une résidence,

  • soit dans celle du domicile de la personne qui en a la garde,

  • soit dans celle où est situé un établissement destiné plus particulièrement aux enfants de Français établis à l'étranger.

* Cas 2 : Autre lycée public (demande de dérogation)

Si vous voulez que votre enfant fréquente un autre lycée que celui de votre secteur, vous devez en faire la demande auprès du Dasen.

Cette demande peut parfois se faire sur le site internet de la Direction du département de résidence, avec un formulaire généralement nommé formulaire d'assouplissement à la carte scolaire.

Cette demande sera étudiée si l'établissement souhaité dispose d'une capacité d'accueil suffisante.

Par ailleurs, le Dasen attribue les dérogations selon l'ordre de priorité indicatif suivant :

  • élève handicapé, qui bénéficie d'une priorité absolue,

  • élève nécessitant une prise en charge médicale importante près du lycée demandé,

  • élève boursier au mérite,

  • élève boursier sur critères sociaux,

  • élève qui doit suivre un parcours scolaire particulier,

  • élève dont un frère ou une sœur est déjà scolarisé dans le lycée souhaité,

  • élève dont le domicile est situé en limite de zone de desserte et proche du lycée souhaité.

En outre, l'admission en lycée peut dépendre, dans certains cas, de la réussite à des tests d'aptitude pour l'entrée dans des sections rares.

A noter

À noter : plusieurs motifs peuvent être indiqués dans la demande de dérogation. Les demandes de dérogation des élèves qui sont boursiers en 3ème sont examinées prioritairement.

La domiciliation des parents à l'étranger ne peut être une cause de refus d'inscription d'un enfant soumis à obligation scolaire. Il sera inscrit :

  • soit dans la commune où ses parents ont une résidence,

  • soit dans celle du domicile de la personne qui en a la garde,

  • soit dans celle où est situé un établissement destiné plus particulièrement aux enfants de Français établis à l'étranger.

* Cas 3 : Lycée privé

Si vous souhaitez inscrire votre enfant dans un lycée privé, vous devez prendre directement contact avec l'établissement.

Inscription dans l'établissement

Vous devez inscrire votre enfant au lycée dès que vous recevrez la décision d' Décision du directeur académique des services de l'éducation nationale (Dasen) qui permet à la famille d'inscrire son enfant dans un collège ou un lycée public.

Prenez contact avec le secrétariat du lycée pour la constitution du dossier d'inscription, qui peut varier d'un établissement à l'autre.

À titre indicatif, ce dossier peut être notamment constitué des documents suivants :

  • formulaire de demande d'inscription,

  • décision du conseil d'orientation,

  • certificat de sortie du chef d'établissement d'origine indiquant la décision de fin d'année,

  • bulletins trimestriels de l'année écoulée,

  • justificatif(s) de domicile,

  • photos d'identité de l'enfant.

La procédure est différente s'il s'agit d'une inscription en cours d'année scolaire.

A savoir

À savoir : dans certains établissements, l'inscription pourra être réalisée de façon numérique avec un télé-service. Renseignez-vous auprès du lycée pour savoir si cette possibilité vous est offerte.

Pour en savoir plus

Références

Où s'adresser ?

Direction des services départementaux de l'éducation nationale

- Pour des informations complémentaires ou pour les demandes de dérogation

Établissement scolaire

- Pour toute information, pour retirer un dossier d'inscription (établissement d'origine) ou déposer un dossier (établissement souhaité)

Rectorat

- Pour obtenir des informations sur le lycée souhaité (enseignements proposés, taux de réussite au bac...)

Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne