Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Justice » Réparation du préjudice » Indemnisation du préjudice » Victime d'infraction : indemnisation par le fonds de garantie

Victime d'infraction : indemnisation par le fonds de garantie

Mis à jour le 1 janvier 2017
par « direction de l'information légale et administrative »

Vous avez été victime d'une infraction pénale (vol, violence, incendie de voiture...). Vous pouvez obtenir une indemnité quand votre préjudice ne peut être indemnisé par l'auteur ou par d’autres organismes. La demande doit être formulée auprès de la Commission d'indemnisation des victimes d'infractions (Civi).

Personnes concernées

Vous êtes concerné si vous êtes :

  • victime directe d'une infraction,

  • ou un proche d'une victime mais ayant subi personnellement un préjudice personnel dû à cet infraction. Par exemple, si votre épouse est hospitalisée et que votre foyer perd donc un revenu.

Vous pouvez être indemnisé :

  • si vous êtes Français, quel que soit le lieu de l'infraction (en France ou à l'étranger),

  • ou si vous êtes étranger, à condition que l'infraction ait eu lieu en France.

Conditions liées aux infractions

* Cas 1 : Atteinte à la personne

** Cas 1.1 : Atteinte grave

Vous pouvez être indemnisé si vous avez été victime direct ou indirecte :

  • d'un fait ayant entraîné une incapacité (permanente ou totale) de travail d'un mois minimum, la mort d'un proche à la suite d'une atteinte grave,

  • d'un viol, d'une agression sexuelle ou d'une atteinte sexuelle sur un mineur,

  • de la traite des êtres humains.

Dans ces cas là, l'indemnisation n'est pas plafonnée.

** Cas 1.2 : Dommage corporel léger

Il convient de remplir toutes les conditions suivantes :

  • vous être victime directe ou indirecte d'un dommage corporel ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure à 1 mois,

  • vous ne pouvez pas obtenir une indemnisation de votre préjudice par d'autres organismes,

Des conditions de ressources s'appliquent également.

Plafonds de ressources

Personnes à charges

Ressources mensuelles maximales

Aucune

1 510

1

1 782 €

2

2 054 €

3

2 326 €

4

2 598 €

Par personne supplémentaire

172 €

L'indemnisation est plafonnée à 4 531,1979 €.

A savoir

À savoir : si vous ne pouvez être indemnisé par la Civi, vous pouvez demander une aide au recouvrement au service d'aide au recouvrement des victimes d'infraction (Sarvi).

* Cas 2 : Dommage matériel

** Cas 2.1 : Cas général

L'indemnisation est plafonnée à 4 531,1979 €.

Il convient de remplir toutes les conditions suivantes :

  • vous avez subi directement ou indirectement l'une des infractions suivantes : vol, escroquerie, abus de confiance, extorsion de fonds, détérioration, destruction ou dégradation d'un bien (hors incendie volontaire de véhicule),

  • vous ne pouvez pas obtenir une indemnisation de votre préjudice par d'autres organismes,

  • l'infraction entraîne des troubles graves dans votre vie (perte financière, vol de meubles...) ?

  • vous devez respecter le plafonds de ressources :

Plafonds de ressources

Personnes à charges

Ressources mensuelles maximales

Aucune

1 510

1

1 782 €

2

2 054 €

3

2 326 €

4

2 598 €

Par personne supplémentaire

172 €

A savoir

À savoir : si vous ne pouvez être indemnisé par la Civi, vous pouvez demander une aide au recouvrement au service d'aide au recouvrement des victimes d'infraction (Sarvi).

** Cas 2.2 : Incendie volontaire de véhicule

En cas de destruction du véhicule par incendie volontaire, l'indemnisation est plafonnée à 4 531,1979 €. Elle est soumise à toutes les conditions suivantes :

  • vous ne pouvez pas obtenir une indemnisation de votre préjudice par d’autres organismes,

  • le véhicule incendié devait être en règle au regard des papiers du véhicule (certificat d'immatriculation, contrôle technique et assurance),

  • l'infraction a eu lieu en France,

  • vous respecter les plafonds de ressources :

Plafonds de ressources

Personnes à charges

Ressources mensuelles maximales

Aucune

2 266 €

1

2 537 €

2

2 628 €

3

3 081 €

4

3 353 €

Par personne supplémentaire

272 €

A savoir

À savoir : si vous ne pouvez être indemnisé par la Civi, vous pouvez demander une aide au recouvrement au service d'aide au recouvrement des victimes d'infraction (Sarvi).

Demande d'indemnisation

Dépôt de la demande auprès de la Civi

Vous devez remplir le formulaire cerfa 12825*03.

Formulaire : Demande d'indemnisation adressée à la Commission d'Indemnisation des Victimes d'Infractions (Civi)

La demande doit être adressée, par lettre recommandée avec accusé de réception, au greffe de la Civi, accompagnée des pièces justificatives (factures, certificats médicaux...).

La Civi compétente est celle :

  • de votre domicile,

  • ou du lieu de la juridiction pénale saisie de l'infraction,

  • ou qui a déjà été saisie de la même infraction par une autre victime.

Commission d'indemnisation des victimes d'infractions (Civi)

http://www.annuaires.justice.gouv.fr/annuaires-12162/annuaire-des-tribunaux-de-grande-instance-21768.html

Si vous êtes Français résident à l’étranger et que les faits ont eu lieu à l'étranger, la Civi compétente est celle du TGI de Paris.

Les associations d’aide aux victimes peuvent vous informer gratuitement sur les démarches à effectuer et vous accompagner durant la procédure judiciaire.

Vous pouvez contacter les association du réseau Inavem (Institut Aide aux Victimes et Médiation).

Réseau Inavem

http://www.inavem.org/index.php/component/association

La demande peut également être présentée par un avocat, dont les honoraires peuvent être pris en charge au titre de l'aide juridictionnelle.

Avocat

http://cnb.avocat.fr/Trouver-un-avocat-en-France_a341.html

Délai de saisine de la Civi

Pour obtenir votre indemnisation, vous devez saisir la Civi en respectant un certain délai :

Cependant, la Civi peut exceptionnellement accepter une demande présentée hors délai pour un motif légitime.

Demande de provision

Vous pouvez, à tout moment de la procédure, demander une avance sur l'indemnisation.

Cette avance est accordée :

  • par le Fonds de garantie des victimes d'actes de terrorisme et d'autres infractions (FGTI) si votre droit à l'indemnisation n'est pas contesté et l'évaluation du préjudice pas terminée. Le versement intervient alors dans les plus brefs délais.

  • ou par le président de la Civi, même si vous ne remplissez pas les conditions précédentes. Le président de la Civi doit statuer dans le délai d'1 mois suivant la demande.

Phase amiable

Offre d'indemnisation

La demande est traitée par le FGTI. Il dispose de 2 mois à partir de la réception de votre demande pour formuler une offre d'indemnisation. Il est tenu de respecter ce délai.

Cette offre doit indiquer le montant des indemnités offertes.

Vous disposez alors de 2 mois pour accepter ou refuser l'offre.

Réponse à l'offre d'indemnisation

* Cas 1 : Vous acceptez l'offre

Vous toucherez votre indemnisation dans un délai d'1 mois,

* Cas 2 : Vous refusez l'offre

Vous pouvez demander une nouvelle offre au président de la Civi qui est libre de refuser sans se justifier.

Si vous ne recevez pas de nouvelle offre ou si vous refuse la ou les offres proposée(s), la phase amiable prend fin..

Attention

Attention : votre silence pendant 2 mois vaut refus.

En cas d'échec de la phase amiable

Décision de la Civi

L'instruction de l'affaire se poursuit auprès de la Civi.

Il est recommandé de fournir à la Commission des renseignements complets, d'assister à l'audience ou de s'y faire représenter par votre avocat.

La Civi rend une décision. Si une indemnité est versée, c'est le FGTI qui est chargé de verser l'indemnité.

Si vous acceptez la décision, l'indemnité doit vous être versée dans un délai d'1 mois après la Formalité par laquelle un acte de procédure ou une décision est porté à la connaissance d’une personne de la décision de la Civi.

Si la décision de la Civi ne vous convient pas, vous pouvez faire un recours.

Recours

Vous pouvez faire appel de la décision de la Civi devant la cour d'appel dans un délai d'1 mois (à partir de la notification de la décision).

Cour d'appel

http://www.annuaires.justice.gouv.fr/annuaires-12162/annuaire-des-cours-dappel-21767.html

La demande doit être faite dans un délai d'1 an (à partir de la notification de la décision d'irrecevabilité

A savoir

À savoir : le FTGI peut faire appel dans les mêmes conditions s'il conteste l'indemnité accordée par la Civi.

Services et formulaires en ligne

Où s'adresser ?

08 Victimes

- Pour se renseigner

Écoute, informe et conseille les victimes d'infractions ainsi que leurs proches.

Par téléphone

08 842 846 37 depuis la France métropolitaine

Ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 21h

Numéro gris ou banalisé : coût d'un appel vers un fixe et service gratuit, depuis un téléphone fixe ou mobile

+33 (0)1 41 83 42 08 depuis l'outre-mer ou l'étranger

Ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 21h

Coût d'un appel local depuis un poste fixe

Par courriel

En utilisant le formulaire de contact

Bureau d'aide aux victimes

- Pour se renseigner

Maison de justice et du droit

- Pour se renseigner

Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne