Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Argent » Consommation » Sécurité du consommateur » Sigles officiels sur les produits alimentaires (AOP, AOC, Bio, Label rouge...)

Sigles officiels sur les produits alimentaires (AOP, AOC, Bio, Label rouge...)

Logos sur les qualités nutritionelles - 16 mars 2017

L'article 14 de la loi santé prévoit la mise en place d'un étiquetage obligatoire pour les produits alimentaires indiquant leurs qualités nutritionnelles.

Chaque produit comportera un logo de couleur indiquant son apport en énergie et en nutriments (vitamines....).

Le ministère de la santé doit encore prendre un arrêté en ce sens. Cet arrêté devra ensuite être mis en œuvre par les industriels.

Dans l'attente, cette fiche reste d'actualité.

Mis à jour le 22 juin 2016
par « direction de l'information légale et administrative »

Il existe des sigles officiels (Label rouge, AOP, AOC, bio...) pour garantir la qualité et l'origine des produits alimentaires.

Appellation d'origine protégée ou contrôlée (AOP ou AOC)

L’Appellation d'origine protégée (AOP) est attribuée à un produit dont l'élaboration, la transformation et la fabrication doivent avoir lieu dans une zone géographique déterminée.

Elle garantit l'origine du produit et son lien avec le patrimoine gastronomique local.

L'AOP concerne des produits fabriqués dans toute l'Union européenne, à l'inverse de l'Appellation d'origine contrôlée (AOC) :

  • qui ne concerne que les produits fabriqués en France,

  • mais qui est fondée sur le même principe de garantie de l'origine géographique.

C'est notamment le cas du camembert de Normandie ou du vin de Saint-Emilion.

I1929.png - IMAGE/PNG

Le fait d'apposer un de ces sigles sur un produit sans en avoir le droit est puni jusqu'à

  • 2 ans d'emprisonnement

  • et 300 000 €  €d'amende.

Indication géographique protégée (IGP)

Contrairement à l'AOP, l'IGP ne garantit pas que le produit a été élaboré, fabriqué et transformé dans la même zone géographique.

Ce label indique seulement que le produit a été au moins élaboré, fabriqué ou transformé dans une zone géographique déterminée selon un certain savoir-faire. La relation avec le terroir est donc moins forte qu'avec l'AOP ou l'AOC.

Parmi les produits détenant ce label, on compte la raviole du Dauphiné ou la mirabelle de Lorraine.

I1930.png - IMAGE/PNG

Le fait d'apposer ce sigle sur un produit sans en avoir le droit est puni jusqu'à

  • 2 ans d'emprisonnement

  • et 300 000 €  € d'amende.

A noter

À noter : l'IGP peut être attribuée à des produits industriels et artisanaux non alimentaires issus d'un savoir-faire local.

Spécialité traditionnelle garantie (STG)

Ce label garantit que le produit a été fabriqué selon une recette traditionnelle, mais ne garantit pas son origine géographique.

C'est notamment le cas du jambon serrano.

I1931.png - IMAGE/PNG

Le fait d'apposer ce sigle sur un produit sans en avoir le droit est puni jusqu'à

  • 2 ans d'emprisonnement

  • et 300 000 €  € d'amende.

Label rouge

Il garantit qu'un produit possède des caractéristiques spécifiques garantissant son niveau de qualité supérieure aux produits similaires habituellement commercialisés.

Il est notamment attribué à des volailles, des œufs ou des poissons.

Le label garantie alors le respect de certaines méthodes de production et non une origine géographique déterminée

I1932.png - IMAGE/PNG

Le fait d'apposer ce sigle sur un produit sans en avoir le droit est puni jusqu'à

  • 2 ans d'emprisonnement

  • et 300 000 €  € d'amende.

Agriculture biologique

Ce label garantit une production selon des normes agricoles visant au respect de la qualité du sol, de l'eau, des végétaux, des animaux et de la biodiversité. Il concerne autant des produits bruts (fruits, légumes...) que les produits transformés fabriqués à l'aide d'ingrédients issu de l'agriculture biologique.

Ces normes interdisent notamment le recours aux organismes génétiquement modifiés (OGM) ou aux pesticides ou un espace suffisant dans les bâtiments servant à l'élevage des animaux.

Il ne garantit pas l'origine géographique.

I1933.png - IMAGE/PNG

Le fait d'apposer ce sigle sur un produit sans en avoir le droit est puni jusqu'à

  • 2 ans d'emprisonnement

  • et 300 000 €  € d'amende.

Pour en savoir plus

Références

Où s'adresser ?

Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)

- Pour obtenir un complément d'information

Pour toute question de consommation, de qualité et sécurité des produits et services

Par téléphone

3939

Coût : 0,15 € / minute + prix de l'appel (en savoir plus )

Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h

Depuis l'étranger ou hors métropole : +33 1 73 60 39 39 uniquement depuis un poste fixe (coût d'une communication + coût de l'appel international variable selon les pays)

Par messagerie

Accès au formulaire de contact


Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne