Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Argent » Consommation » Communications électroniques (téléphone, internet, télévision) » Téléphone portable : renouvellement du forfait mobile

Téléphone portable : renouvellement du forfait mobile

Mis à jour le 8 mars 2017
par « direction de l'information légale et administrative »

La plupart des contrats d'abonnement mobile sont renouvelés automatiquement sauf opposition de votre part. Cependant, votre opérateur peut conditionner l'achat d'un téléphone à prix réduit à la signature d'un nouveau contrat dans de nouvelles conditions notamment pour la durée d'engagement.

Renouvellement automatique

La plupart des contrats de téléphonie mobile possèdent une reconduction tacite. C'est-à-dire que votre contrat est automatiquement renouvelé selon une période indiquée dans le contrat (tous les ans par exemple) sauf opposition explicite de votre part. Votre contrat peut cependant vous imposer une durée minimum d'engagement de 24 mois maximum.

Si vous avez un contrat à reconduction tacite et que vous souhaitez continuer à bénéficier de votre offre et ne pas changer de téléphone, vous n'avez rien à faire.

A noter

À noter : si votre contrat n'est pas à reconduction tacite, vous devez signer un nouveau contrat pour continuer à bénéficier de votre offre. Votre opérateur vous recontacte un peu avant la fin de votre contrat pour vous faire une offre.

Information de l'abonné

Votre contrat à reconduction tacite doit fixer une période de préavis pour demander une résiliation. Par exemple, si votre contrat se renouvelle tous les ans le 15 décembre, votre contrat peut indiquer que vous devez demander la résiliation avant le 1er décembre de chaque année. Les démarches à suivre pour la résiliation doivent vous être indiquées.

Votre opérateur doit vous informer par écrit de votre possibilité de ne pas reconduire le contrat conclu avec une clause de reconduction tacite. Cette information doit se faire au plus tôt 3 mois et au plus tard 1 mois avant la date limite pour demander la résiliation. Cette information, délivrée dans des termes clairs et compréhensibles, mentionne, dans un encadré apparent inclus dans la lettre ou le courriel, la date limite de non-reconduction.

Ces informations doivent vous être délivrées à chaque renouvellement du contrat (tous les ans par exemple).

Nouveau contrat

* Cas 1 : Si vous gardez le même opérateur

** Cas 1.1 : Vous souhaitez garder votre offre et votre téléphone

Si vous avez un contrat à reconduction tacite, vous n'avez rien à faire. Vous n'avez pas à signer de nouveau contrat et votre offre est maintenue.

Si vous bénéficiez d'une assurance pour votre téléphone, ce contrat est différent de votre contrat téléphonique. Et ce, même s'il a été signé via votre opérateur. Vous devez vous renseignez sur les conditions spécifiques de renouvellement. Mais, ces contrats sont aussi renouvelables automatiquement la plupart du temps.

** Cas 1.2 : Vous souhaitez changer de téléphone et/ou d'offre

Vous pouvez demander à signer une autre offre (plafond de données, communications....) en signant un nouveau contrat dans d'autres conditions. Vous pouvez aussi signer un avenant (document qui modifie le contrat précédent).

Si vous souhaitez juste changer de téléphone, votre opérateur peut vous fournir des appareils à prix réduits en fonction de votre ancienneté. L'achat du nouveau téléphone peut être conditionnée à la signature d'un nouveau contrat avec une nouvelle durée d'engagement. Vous pouvez aussi signer un avenant. Si vous changez d'appareil, il vous faudra aussi signer un nouveau contrat d'assurance.

* Cas 2 : Si vous changez d'opérateur

Si vous souhaitez changer d'opérateur, vous devez résilier votre forfait avant la date indiquée sur votre contrat à reconduction tacite. Votre contrat peut cependant vous imposer une durée minimum d'engagement de 24 mois maximum.

Si vous avez signé un contrat d'assurance via votre opérateur, il convient de vous renseigner sur le possible maintien de ce contrat.

Si vous avez signé un contrat d'assurance par un autre moyen (assurance habitation, magasin spécialisé...), vous pouvez conserver ce contrat. Vous n'avez aucune démarche à faire puisque ce contrat est lié au téléphone assuré et non à votre opérateur.

Références

Où s'adresser ?

Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF)

- Pour toute question ou tout litige

Pour toute question de consommation, de qualité et sécurité des produits et services

Par téléphone

3939

Coût : 0,15 € / minute + prix de l'appel (en savoir plus )

Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h

Depuis l'étranger ou hors métropole : +33 1 73 60 39 39 uniquement depuis un poste fixe (coût d'une communication + coût de l'appel international variable selon les pays)

Par messagerie

Accès au formulaire de contact


Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne