Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :

Délégation unique du personnel (DUP)

Mis à jour le 0 mars 2016
par « direction de l'information légale et administrative »

L'employeur peut décider de regrouper les instances représentatives du personnel dans une instance commune : la délégation unique du personnel (DUP). Les règles applicables varient selon que la DUP a été mise en place avant le 19 août 2015 (DUP ancienne formule) ou après cette date (DUP nouvelle formule).

¤ SITUATION 1 : DUP "NOUVELLE FORMULE"

Dans une entreprise de 50 à 299 salariés, l'employeur peut décider de mettre en place une délégation unique du personnel (DUP) regroupant les délégués du personnel (DP), les membres du comité d'entreprise (CE) et du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT). Chaque élu à la DUP bénéficie d'un crédit d'heures mensuel pour l'exercice de ses attributions.

Mise en place

La délégation unique du personnel (DUP) peut être mise en place dans une entreprise ayant entre 50 salariés et 299 salariés. La DUP est mise en place au sein de chaque établissement distinct de l'entreprise :

  • si l'entreprise comporte plusieurs établissements,

  • et si tous les établissements ont constitué un comité d'établissement.

La mise en place d'une DUP est facultative. Elle relève uniquement d'une décision de l'employeur.

Pour mettre en place une DUP, l'employeur doit consulter au préalable les délégués du personnel (DP), le comité d'entreprise (CE), et le comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).

La création de la DUP peut avoir lieu à l'occasion :

  • soit de la constitution de l'une de ces 3 instances,

  • soit de leur renouvellement.

Dans ce cas, la durée du mandat du DP, du membre du CE ou du CHSCT peut être soit réduite, soit prorogée, de 2 ans au maximum, afin de coïncider avec la date de la mise en place de la DUP.

L'élection des membres de la DUP est effectuée dans le respect des règles applicables à l'élection des membres du CE.

Attributions

La DUP exerce les attributions des DP, des membres du CE et du CHSCT.

Un secrétaire et un secrétaire adjoint sont désignés parmi les membres titulaires de la DUP.

Nombre d'élus

Le nombre d'élus à la DUP (titulaires et suppléants) varie selon l'effectif de l'entreprise (ou de chaque établissement distinct), dans les conditions suivantes :

Nombre d'élus en fonction de l'effectif de l'entreprise ou de l'établissement

Nombre de salariés de l'entreprise ou de l'établissement

Nombre d'élus

Élus titulaires

Élus suppléants

Entre 50 et 74

4

4

Entre 75 et 99

5

5

Entre 100 et 124

6

6

Entre 125 et 149

7

7

Entre 150 et 174

8

8

Entre 175 et 199

9

9

Entre 200 et 249

11

11

Entre 250 et 299

12

12

Un accord conclu entre l'employeur et les organisations syndicales peut augmenter le nombre d'élus à la DUP.

Heures de délégation

Nombre d'heures

Pour exercer leurs missions, les élus titulaires à la DUP disposent d'un crédit d'heures par mois, qui varie selon l'effectif de l'entreprise (ou de chaque établissement distinct) dans les conditions suivantes :

Nombre de salariés de l'entreprise ou de l'établissement

Crédit d'heures (par mois et par élu titulaire à la DUP)

Entre 50 et 74

18 heures

Entre 75 et 99

19 heures

Entre 100 et 299

21 heures

Les heures passées en délégation sont considérées et payées comme des heures travaillées.

Heures cumulables

Si toutes les heures ne sont pas utilisées, elles peuvent être cumulées d'un mois sur l'autre, à condition de prévenir l'employeur au moins 8 jours avant la date d'utilisation.

Les heures non utilisées ne peuvent pas être cumulées au-delà de 12 mois.

L'élu à la DUP qui cumule des heures ne peut pas disposer de plus d'une fois et demie le crédit d'heures mensuel auquel il a droit. Par exemple, dans une entreprise d'au moins 100 salariés, un élu qui cumule des heures peut utiliser jusqu'à 30 heures au maximum sur un mois.

Heures mutualisables

Les élus titulaires à la DUP peuvent, chaque mois, répartir le crédit d'heures de délégation dont ils disposent entre eux et avec les suppléants.

Chaque élu (titulaire ou suppléant) concerné informe l'employeur du nombre d'heures réparties au titre de chaque mois, au plus tard 8 jours avant la date prévue pour leur utilisation.

L'élu qui utilise des heures réparties ne peut pas disposer de plus d'une fois et demie le crédit d'heures mensuel dont bénéficie un élu titulaire. Par exemple, dans une entreprise d'au moins 100 salariés, la répartition des heures ne peut pas permettre à un élu d'utiliser plus de 30 heures sur un mois.

Réunions avec l'employeur

La DUP est convoquée par l'employeur au moins une fois tous les 2 mois.

Un ordre du jour commun de chaque réunion est établi par l'employeur et le secrétaire de la DUP. Il est communiqué aux membres ayant qualité pour siéger 8 jours au moins avant la séance.

Ces réunions abordent les sujets relevant des attributions des DP, du CE et du CHSCT. Au moins 4 réunions par an doivent porter, en tout ou partie, sur des sujets relevant des attributions du CHSCT.

Le temps passé en réunion par les délégués n'est pas déduit du crédit d'heures de délégation.

Recours à un expert

La DUP peut recourir à un expert, dans les mêmes conditions que le CE et le CHSCT. Lorsqu'une expertise porte à la fois sur des sujets relevant des attributions du CE et du CHSCT, la DUP a recours à une expertise commune. Les frais d'expertise sont à la charge de l'employeur.

¤ SITUATION 2 : DUP "ANCIENNE FORMULE"

L'employeur qui a mis en place une délégation unique du personnel (DUP) avant le 19 août 2015 peut la conserver sous sa forme actuelle, pendant une durée limitée. Chaque membre représentant la DUP conserve les attributions des DP et de membre du CE, ainsi que le même nombre d'heures de délégation.

Durée limitée de la DUP "ancienne formule"

Le maintien de la DUP qui a été mise en place avant le 19 août 2015 ne peut pas être maintenue au-delà de 2 cycles électoraux suivant la fin des mandats en cours à cette même date du 19 août 2015.

Par exemple, si une DUP a été mise en place le 2 mars 2015 pour 4 ans, l'employeur peut la conserver sous cette forme jusqu'au renouvellement de 2027.

L'employeur peut la modifier en DUP "nouvelle formule" dès le prochain renouvellement, sans attendre ce délai maximal.

Attributions

La DUP exerce les attributions des délégués du personnel (DP) et des membre du comité d'entreprise (CE).

Nombre de délégués

Le nombre de délégués du personnel élus dans le cadre de la DUP varie selon l'effectif de l'entreprise, dans les conditions suivantes :

Nombre de délégués en fonction de l'effectif de l'entreprise

Effectif de l'entreprise

Nombre de délégués

Délégués titulaires

Délégués suppléants

50 à 74

3

3

75 à 99

4

4

100 à 124

5

5

125 à 149

6

6

150 à 174

7

7

175 à 199

8

8

Heures de délégation

Pour exercer leurs missions, les membres de la délégation disposent d'un crédit de 20 heures par mois.

Ce crédit d'heures peut être supérieur si un accord collectif d'entreprise ou de branche l'a prévu.

Les heures passées en délégation sont considérées et payées comme des heures travaillées.

Réunions avec l'employeur

L'employeur convoque chaque membre de la DUP au moins une fois par mois, pour les 2 réunions prévues pour les DP et le CE.

Ces réunions se tiennent à la suite l'une de l'autre.

Le temps passé en réunion par les délégués n'est pas déduit de leur crédit d'heures de délégation.

Références


Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne