Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Famille » Études supérieures » Étudier à l'étranger » Bourses pour étudier en Europe

Bourses pour étudier en Europe

Mis à jour le 17 juin 2015
par « direction de l'information légale et administrative »

Si vous êtes étudiant et voulez suivre une partie de vos études dans un autre pays européen, vous pouvez bénéficier de diverses aides financières. En fonction de votre cursus universitaire, vous pouvez demander différentes bourses.

Aides pour les licences, masters et doctorats

Programme Erasmus + géré par la Commission européenne

Si vous partez étudier ou faire un stage en Europe dans le cadre du programme européen Erasmus +, vous pouvez bénéficier d'une bourse Erasmus.

Cette bourse vous permet de financer une partie de votre voyage et de votre séjour.

Son montant dépend du coût de la vie dans votre pays de destination et de votre projet de mobilité : pour études ou stage. Il varie :

  • entre 200 € et 300 € par mois pour une bourse d'études et entre 350 € et 450 € par mois pour une bourse de stage dans les pays où la vie est plus chère (Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Liechtenstein, Norvège, Royaume-Uni, Suède),

  • et entre 150 € et 250 € par mois pour une bourse d'études et entre 300 € et 400 € par mois pour une bourse de stage dans le reste des pays de l'EEE, en Turquie et en Macédoine.

L'allocation Erasmus s'ajoute à la bourse sur critères sociaux si vous êtes boursier et éventuellement à d'autres financements (aide de votre département...).

Si vous êtes intéressé, adressez-vous au bureau des relations internationales de votre université ou de votre école pour déposer un dossier.

A savoir

À savoir : vous ne pouvez recevoir que 2 bourses Erasmus au cours de votre cursus (une pour études et une pour stage).

Bourses du ministère de l'enseignement supérieur

Si vous êtes boursier et que vous partez faire une mobilité dans un pays du Conseil de l'Europe, vous pouvez continuer à percevoir votre bourse sur critères sociaux, dans les mêmes conditions que si vous étiez resté en France.

Vous devez être inscrit dans un établissement d'enseignement supérieur reconnu par votre pays d’accueil et suivre des études conduisant à un diplôme national.

Une aide à la mobilité internationale peut aussi vous être attribuée, sous certaines conditions.

Programmes proposés par des organismes d'échanges

Des bourses d'études peuvent vous être accordées, suivant certains critères, notamment par les organismes suivants :

  • le British Council (bourses de l'Entente Cordiale si vous êtes étudiant ou jeune chercheur d'un niveau postgraduate (bac + 3 et supérieur) et que vous souhaitez poursuivre une année d'études ou de recherche au Royaume-Uni),

  • l'Office franco-allemand pour la jeunesse (notamment bourses pour futurs enseignants, étudiants d'écoles d'art et de recherches documentaires),

  • le Centre interdisciplinaire d'études et de recherches sur l'Allemagne (aides à la mobilité pour faire de la recherche en master ou en doctorat ou suivre un stage en Allemagne, en Suisse ou en Autriche dans le domaine des sciences humaines et sociales).

Bourses postdoctorales

Toutes disciplines

Si vous souhaitez intégrer le Collège d'Europe (situé sur 2 campus : à Bruges en Belgique et à Natolin en Pologne), vous pouvez bénéficier d'une bourse du ministère des affaires étrangères. Une vingtaine de bourses est accordée par an (bourses complètes ou demi-bourses).

Vous devez télécharger un dossier de candidature sur le site internet de Campus France.

Interprètes de conférence

Si vous souhaitez suivre un master ou des cours postgraduate en interprétation de conférence, vous pouvez obtenir une bourse d'étude de la Commission européenne.

La demande se fait exclusivement en ligne, sur le site de la direction générale interprétation de la Commission européenne.

Recherches scientifiques

Dans le cadre des actions Marie Curie, la Commission européenne accorde différentes bourses de recherche. Ces allocations sont destinées aux chercheurs de tous âges et niveaux de compétence (en début de carrière ou expérimentés), quelle que soit leur nationalité.

Bourses d'écoles

Des bourses vous sont proposées pour étudier dans les écoles françaises à l'étranger comme :

  • l'École française de Rome (accueil temporaire de jeunes chercheurs dont les travaux nécessitent un séjour en Italie dans le cadre de leur doctorat),

  • la Casa de Velázquez à Madrid (bourses de courte durée à des étudiants artistes et chercheurs doctorants),

  • l'École Française d'Athènes (bourses de courte durée à des doctorants poursuivant des recherches nécessitant un séjour en Grèce et se rapportant à un des domaines d'enseignement de l'école : monde hellénique antique, médiéval, moderne...).

Si vous êtes intéressé, renseignez-vous auprès du bureau des relations internationales de votre université ou de votre école. Vous pouvez aussi vous informer auprès de l'école française à l'étranger que vous avez choisie pour savoir comment déposer votre dossier.

Pour en savoir plus

Services et formulaires en ligne

Où s'adresser ?

Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous)

- Pour plus d'informations sur la bourse sur critères sociaux et l'aide à la mobilité internationale

Établissement d'enseignement supérieur

- S'adresser au service des relations internationales pour toute information pour étudier à l'étranger

Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne