Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Famille » Scolarité » École et handicap » Handicap : scolarisation en primaire (maternelle et élémentaire)

Handicap : scolarisation en primaire (maternelle et élémentaire)

Nouveau formulaire Handicap - 19 mai 2017

Les personnes qui souhaitent bénéficier d'une aide auprès de la MDPH devront en faire la demande sur un nouveau formulaire à partir du 1er septembre 2017.

Ce formulaire sera progressivement généralisé sur l'ensemble du territoire avant le 1er mai 2019. Au 1er mai 2019, il remplacera définitivement l'ancien formulaire. D'ici cette date, ce sont les MDPH qui décident de la date à partir de laquelle ce nouveau formulaire s'applique.

Nos pages seront mises à jour à partir du 1er septembre 2017.

Mis à jour le 4 novembre 2015
par « direction de l'information légale et administrative »

Les conditions de scolarisation varient selon la nature et la gravité du handicap de l'enfant. Selon les cas, l'enfant pourra suivre sa scolarité en milieu protégé (établissement médico-social) ou en milieu ordinaire dans une unité localisée pour l'inclusion scolaire (Ulis école).

¤ SITUATION 1 : ÉCOLE MATERNELLE

Enfants concernés

Chaque école maternelle à vocation à accueillir tous les enfants, quels que soient leurs besoins.

Les parents d'un enfant en situation de handicap peuvent demander l'inscription en maternelle dès l'âge de 2 ans.

Démarche

L'école du quartier constitue, par principe, l'école de référence.

Pour l'inscription, les parents doivent s'adresser à la mairie de leur domicile.

La mairie délivre un certificat d'inscription indiquant l'école où est affecté l'enfant.

Les parents doivent ensuite se présenter à l'école en question.

S'il s'agit d'une 1re inscription, il est conseillé d'informer des difficultés rencontrées par l'enfant afin de sensibiliser les adultes et les autres enfants, et lui prévoir un accompagnement adapté.

Mairie

https://lannuaire.service-public.fr/

A savoir

À savoir : les parents ne peuvent se voir opposer un refus au motif que leur enfant est en situation de handicap ou que la scolarité n'est pas obligatoire avant l'âge de 6 ans.

Apprentissages

Si les difficultés sont très importantes et selon le type de handicap, l'enseignant élabore un projet pédagogique spécifique pour l'enfant en question.

Les objectifs doivent être en adéquation avec les capacités de l'enfant mais dans la mesure du possible, c'est son autonomie et sa socialisation qui sont privilégiées :

  • gestes élémentaires : passage aux toilettes, habillage,

  • jeux collectifs,

  • motricité...

¤ SITUATION 2 : ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE

En milieu protégé : établissement médico-social

De quoi s'agit-il ?

L'établissement médico-social accueille des enfants qui présentent un trouble ou un handicap affectant leur scolarisation en Non spécifiquement réservé aux personnes handicapées.

On distingue différents types d'établissements :

  • l'institut médico-éducatif (IME) accueille des enfants présentant un handicap mental,

  • l'institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP) accueille des enfants présentant des troubles de la conduite et du comportement perturbant gravement leur socialisation et l'accès aux apprentissages,

  • l'établissement pour polyhandicapés accueille des enfants présentant un handicap complexe associant une déficience mentale grave à une déficience motrice importante,

  • l'institut d'éducation sensorielle accueille des enfants présentant un handicap auditif et/ou visuel,

  • l'établissement pour enfants déficients moteurs.

Enfants concernés

Les établissements médico-sociaux accueillent des enfants présentant un handicap ou un trouble de santé invalidant.

Démarche

Les parents doivent dans un 1er temps inscrire leur enfant dans une école de leur secteur, même si l'enfant présente un handicap.

Ils doivent ensuite se renseigner auprès de maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de leur département afin qu'elle analyse les besoins de leur enfant. Ses besoins sont précisés dans un projet personnalisé de scolarisation (PPS).

C'est enfin la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décide de l'orientation en établissement médico-social.

Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

https://lannuaire.service-public.fr/recherche?whoWhat=MDPH&where=

Parcours de formation

Le parcours de formation d'un enfant au sein d'un établissement médico-social peut se dérouler :

  • à temps plein ou à temps partiel,

  • en internat, semi-internat ou externat.

Des enseignants spécialisés sont présents dans le cadre d'unités d'enseignement.

L'organisation de la scolarité varie d'un établissement à un autre. Dans tous les cas, le travail des enseignants s'effectue en référence aux programmes officiels dans le cadre d'une pédagogie adaptée.

Leur action s'inscrit dans le projet global de l'établissement en complément des actions éducatives et thérapeutiques qui sont également proposées.

A noter

À noter : certains élèves peuvent être orientés par la CDAPH à temps partagés, c'est-à-dire pour une partie du temps vers un établissement médico-social et pour le reste du temps vers un établissement scolaire.

En milieu ordinaire : Ulis école

De quoi s'agit-il ?

L'unité localisée pour l'inclusion scolaire (Ulis école) accueille un petit groupe d'enfants dont le handicap ne permet pas d'envisager une scolarisation individuelle continue dans une classe ordinaire, mais qui peuvent bénéficier d'une forme ajustée de scolarisation.

L'Ulis fait partie intégrante de l'établissement scolaire ordinaire dans lequel elle est implantée.

Le nombre d'enfants est limité à 12.

Enfants concernés

L'Ulis accueille des enfants présentant :

  • des troubles des fonctions cognitives ou mentales,

  • des troubles spécifiques du langage et des apprentissages,

  • des troubles envahissants du développement,

  • des troubles des fonctions motrices,

  • des troubles de la fonction auditive,

  • des troubles de la fonction visuelle,

  • ou des troubles multiples associés ou maladie invalidante.

Démarche

Les parents doivent dans un 1er temps inscrire leur enfant dans une école de leur secteur, même si l'enfant présente un handicap.

Ils doivent ensuite se renseigner auprès de maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de leur département afin qu'elle analyse les besoins de leur enfant. Ses besoins sont précisés dans un projet personnalisé de scolarisation (PPS).

C'est enfin la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH) qui décide de l'orientation en Ulis.

Maison départementale des personnes handicapées (MDPH)

https://lannuaire.service-public.fr/recherche?whoWhat=MDPH&where=

Parcours de formation

Chaque enfant accueilli bénéficie, selon ses possibilités, de temps de scolarisation dans une classe de l'établissement où il peut effectuer des apprentissages scolaires à un rythme proche de celui des autres élèves.

Il existe un coordonnateur dans chaque Ulis. Ce coordinateur est un enseignant spécialisé qui fait partie de l'équipe pédagogique de l'établissement. Il organise le travail des élèves en situation de handicap dont il a la responsabilité en fonction des indications du projet personnalisé de scolarisation (PPS) de chacun.

Pour en savoir plus


Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne