Accueil > Ville citoyenne > Vos démarches

Vos démarches avec Service Public

Contenu de la page : Vos démarches avec Service Public

Thématiques principales :
Fil d'Ariane du guide : Guide des particuliers » Social - Santé » Sécurité sociale » Santé, protection sociale à l'étranger » Recommandations sanitaires aux voyageurs

Recommandations sanitaires aux voyageurs

Mis à jour le 1 juin 2017
par « direction de l'information légale et administrative »

Si vous voyagez à l'étranger, vous devez vous renseigner avant votre départ sur les conditions sanitaires du ou des pays que vous comptez visiter. Si vous partez dans une zone où le risque de transmission du paludisme existe, vous devez consulter un médecin avant de partir afin qu'il vous prescrive un traitement. D'autres précautions sont utiles pour éviter les problèmes de santé (contre les morsures d'animaux venimeux, en cas de soins...).

Précautions contre les insectes

Avions

Les avions en provenance de certains pays sont désinsectisés.

Prévention du paludisme

Le paludisme est une maladie grave, potentiellement mortelle, transmise par certains moustiques (anophèles) et très répandue en zone tropicale.

Vous devez à la fois vous protéger contre les piqûres de moustiques et prendre un médicament préventif.

Le traitement antipaludique ne peut être prescrit que par un médecin.

Ce traitement tiendra compte notamment :

  • des zones que vous allez visiter,

  • de l'intensité de la transmission,

  • des conditions, de la durée et de la période de votre voyage,

  • de votre âge,

  • de votre état physique et vos antécédents médicaux.

En cas de fièvre au retour, vous devez consulter d'urgence un médecin.

Mesures de protection contre les piqûres de moustiques

Pour les voyages vers des destinations à climat chaud ou tropical, il vous est conseillé :

  • de porter des vêtements légers et couvrants (manches longues, pantalons et chaussures fermées),

  • d'utiliser des vêtements imprégnés d'insecticide en cas de risques importants,

  • d'appliquer un produit répulsif sur les zones découvertes du corps,

  • de dormir la nuit sous une moustiquaire imprégnée d'insecticide.

Prévention de la dengue et du chikungunya

La dengue et le chikungunya sont transmises par un autre genre de moustiques que ceux vecteurs du paludisme. Ils piquent habituellement le jour.

Il vous est conseillé d'utiliser des répulsifs cutanés et des vêtements couvrants imprégnés d'insecticide durant la journée.

Précautions contres les punaises, poux, tiques

Les risques liés aux insectes piqueurs autres que les moustiques (punaises, poux, tiques...) sont particulièrement importants en zone rurale et/ou dans des conditions de confort sommaire.

Il vous est recommandé d'utiliser :

  • un insecticide,

  • des répulsifs cutanés.

Précautions contre les serpents, scorpions, araignées et autres animaux venimeux

Pour éviter leurs morsures :

  • portez des chaussures montantes, fermées et un pantalon long, le bas de pantalon serré autour du mollet ou de la cheville,

  • frappez le sol avec un bâton ou faites du bruit en marchant,

  • secouez vos vêtements, chaussures et draps, avant usage.

En cas de bivouac, protégez vos affaires personnelles (vêtements, chaussures...) en les rangeant dans un sac ou un bidon en plastique étanche et bien fermé, contenant des boules insecticides.

Prévention de la diarrhée du voyageur (turista)

Pour vous prémunir de la diarrhée du voyageur et des autres risques liés à l'alimentation :

  • lavez-vous souvent les mains avec du savon, particulièrement avant les repas,

  • consommez uniquement de l'eau en bouteille capsulée (ouverte devant vous) ou de l'eau préalablement désinfectée ou bouillie,

  • buvez du lait pasteurisé ou bouilli,

  • pelez les fruits vous-même,

  • cuisez bien les œufs, la viande, le poisson,

  • évitez les crudités, coquillages, plats réchauffés, glaçons et glaces, jus de fruits frais préparés de façon artisanale,

  • renseignez-vous localement sur les risques de toxicité des poissons de mer,

  • évitez de consommer de la nourriture vendue dans la rue, sauf si elle est bien cuite et le récipient encore fumant.

Précautions en matière d'hygiène corporelle

Une bonne hygiène corporelle en voyage est importante. Lavez-vous les mains à l'eau et au savon et séchez-vous bien. Apportez un soin particulier en cas de plaie ou de blessure cutanée.

De plus :

  • évitez de laisser sécher le linge à l'extérieur ou sur le sol,

  • ne marchez pas pieds nus sur les plages,

  • portez un habillement léger, lavable aisément, perméable,

  • portez des chaussures fermées sur les sols boueux ou humides,

  • ne marchez pas et ne vous baignez pas dans les eaux douces,

  • évitez les contacts avec les animaux.

Prévention des risques liés aux soins et à la chaleur

Vous devez :

  • refuser tout soin sans matériel neuf à usage unique (aiguilles, seringues...) ou sans stérilisation appropriée.

    Les transfusions sanguines, les soins dentaires, les soins avec injection ou incision représentent un risque majeur dans les pays aux structures sanitaires insuffisantes (hépatite B ou C...),

  • vous munir avant le départ, si besoin, de matériel à usage unique,

  • éviter les tatouages et les piercings,

  • éviter l'ensoleillement excessif et vous protéger du soleil (utiliser un écran solaire adapté à votre phototype, porter des lunettes de soleil, un chapeau...).

Il est préférable :

Enfin, vous pouvez vous inscrire sur l'application Ariane du ministère des affaires étrangères. Cette application vous permet de recevoir des alertes sécuritaires et sanitaires par SMS et courriel.

A savoir

À savoir : le tourisme médical (soins dentaires, chirurgie plastique...) vous expose à des risques particuliers.

Pour en savoir plus

Services et formulaires en ligne

Où s'adresser ?

Centre médical de l'Institut Pasteur

- Pour une consultation

Centre de santé proposant

une offre de soins à destination des voyageurs (vaccination internationale et médecine des voyages)

et la prise en charge diagnostique et thérapeutique des maladies infectieuses, tropicales et allergiques.

Par téléphone

+33 (0)1 45 68 80 88

Consultations de vaccinations internationales sans rendez-vous les lundi, mardi, mercredi et vendredi de 9h00 à 16h30, le jeudi de 10h00 à 16h30 et le samedi de 9h00 à 11h30.

Pour les autres consultations (maladies infectieuses et tropicales et médecine des voyages), prendre rendez-vous.

Par courrier ou sur place

209-211 rue de Vaugirard

75015 Paris


Retour vers le haut de la page

Dans cette rubrique

A noter

Pour faciliter les procédures des français dans leurs déménagement, le gouvernement a ouvert un nouveau portail permettant de mettre à jour ses données auprès de plusieurs organismes de l’administration : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11193. Un déménagement se prévoit à l’avance, comme le choix du mode de déménagement, l’inscription des enfants dans leur nouvel établissement scolaire, l’inscription sur les listes électorales, etc. Voici une liste des démarches : pour bien préparer son arrivée dans le nouveau domicile. En ce qui concerne les abonnements internet et téléphone, un transfert de ligne peut être demandé à son opérateur si le logement est éligible. Sinon, l’activation de ligne est nécessaire auprès d’un autre. Dans le cas d’un logement neuf, une demande de construction de ligne doit être effectuée à l’avance. Le changement d’adresse du contrat d’énergie doit être signalé à son fournisseur d’énergie ou celui de son choix. En cas de compteur coupé, le déplacement d’un technicien peut être nécessaire. Si l’énergie est toujours en service, la démarche EDF consiste à fournir l’adresse du nouveau domicile ainsi que les relevés compteur.

Téléchargements

CERFA formulaire pour vente au déballage mai 2019 PDF - 66.5 ko
Télécharger

Liens utiles

Le médiateur national de l’énergie : une institution publique pour accompagner les consommateurs
Connaître les démarches à effectuer quand on déménage, comprendre une facture d’électricité, comparer les offres des 40 fournisseurs d’électricité et/ou de gaz naturel nationaux, agir en cas de coupure d’énergie, utiliser le chèque énergie… Le médiateur national de l’énergie publie sur son site Energie-Info.fr une cinquantaine de fiches pratiques régulièrement mises à jour. Cette institution, créée il y a plus de 10 ans par l’Etat lorsque le marché de l’électricité et du gaz naturel s’est libéralisé, a comme mission d’accompagner les consommateurs dans cette ouverture à la concurrence.
Le médiateur national de l’énergie informe gratuitement, par téléphone ou sur internet, les consommateurs sur leurs droits et démarches en matière d’énergie. Il les aide aussi à régler leurs litiges à l’amiable en cas de différends avec une entreprise du secteur. Après avoir été saisi en ligne ou par courrier, les équipes du médiateur, selon les cas, orientent vers le bon interlocuteur ou chercher à trouver une solution équitable qui puisse satisfaire les différentes parties prenantes.
Informations pratiques :

  • www.energie-info.fr pour les fiches pratiques et le comparateur des offres électricité et gaz naturel
  • 0 800 112 212 (appel et service gratuits) pour poser toutes vos questions
  • www.energie-mediateur.fr pour saisir gratuitement le médiateur en ligne