Accueil > En bref > "En Un, en Deux" inaugurée

"En Un, en Deux" inaugurée

Contenu de la page : "En Un, en Deux" inaugurée

C’est en présence de Jean-Vincent Placé, Secrétaire d’Etat, chargé de la réforme de l’État et de la simplification que la sculpture de Coskun "En Un, en Deux" a été inaugurée dimanche 18 septembre, route de Nozay, par le Maire, Olivier Thomas.
COSKUN a composé la sculpture de la rencontre de deux corps, d’un homme et d’une femme, qui s’emboîtent l’un dans l’autre. En tournant autour de la sculpture, les vides et les pleins des parties permettent la lecture de l’œuvre en volume. Par ses ouvertures libres et dessinées, l’œil est lui même piégé par la superposition des découpes. Et les deux corps se mêlent en un seul. La vue depuis la sculpture, avec ses bras ouverts au dessus du village, invite ceux et celles à privilégier les liaisons douces pour embrasser eux aussi le panorama au dessus de la Vallée et observer les détails de l’œuvre avec ses lignes subtiles découpées dans le métal. La sculpture mesure plus de 3 mètres de haut, mais dans l’espace elle apparaît volontairement à l’échelle d’un homme ; celle d’être présent, grand dans le paysage et se fondant dans la nature, comme pour rappeler que Tout est en Un. Avec la sculpture sur métal découpé, intitulé « En Un / en Deux » que COSKUN a réalisé pour Marcoussis, l’artiste, peintre et sculpteur a fait un projet différent de ce qu’il fait habituellement : à savoir sculpter dans la masse du bois à la tronçonneuse. Dans le cadre de la délégation création artistique et liaisons douces, il fallait pérenniser l’œuvre. L’artiste s’intéresse à la technique industrielle de la découpe au laser, et d’un matériau qu’il n’avait encore jamais utilisé : le corten. Et à partir de la maquette au 1/10 qu’il réalise, il décide de l’angle d’ouverture des plaques, du degré de soudure, avec la société Normaclo qui exécute la découpe au laser et la soudure. N’hésitez pas à venir l’admirer